Voiture achetée à l’étranger : faire un changement de titulaire

Vous avez acheté récemment une voiture dans un pays étranger comme le Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie ou autre et vous êtes obligé de changer le propriétaire de la carte grise. Pour le faire à votre nom, quelques démarches sont à réaliser. Pour faciliter cette étape que ce soit pour la démarche administrative ou encore les dossiers à fournir, voici quelques informations indispensables à considérer.

En quoi consiste le changement d’immatriculation d’une voiture achetée à l’étranger ?

L’immatriculation ou la carte grise permet à une voiture de circuler librement et légalement dans un pays. D’où l’importance pour son propriétaire de le réaliser une fois qu’il a son véhicule. Toutefois, il est encore possible de le réaliser un mois après la date de l’achat de la voiture. Pour ce faire, il est possible de le faire faire auprès d’un service de préfecture. Vu que votre véhicule venait de l’étranger, vous devez l’immatriculer dans une préfecture ou une sous-préfecture qui réalisera la première carte grise de votre voiture.   Toutefois, il existe des professionnels qui proposent ce genre de service. Leur prestation est en règle puisqu’il travaille avec la préfecture de tutelle. Ils doivent faire un déplacement aux guichets des préfectures afin d’assurer le traitement de la demande d’immatriculation de votre automobile étrangère. Sinon, vous pouvez aussi réaliser toutes les démarches en ligne.

Les documents à fournir pour l’immatriculation d’un véhicule étranger

L’immatriculation sur le territoire français exige de nombreuses pièces justificatives. Pour ce faire donc, il faut fournir la certification d’immatriculation originale étrangère avec une photo. En attendant la nouvelle carte grise, il est essentiel de garder le coupon détachable afin de pouvoir circuler. Ensuite, il faut faire une demande de certificat d’immatriculation d’une voiture, ainsi que le certificat de cession, toujours en version originale. Le mandat d’immatriculation ou le document qui donne l’autorisation à réaliser toutes les démarches pour acquérir un certificat d’immatriculation pour une voiture est aussi nécessaire. Il n’est pas indispensable si vous effectuez votre demande auprès d’une préfecture.

Par ailleurs, le coc ou le certificat de conformité est aussi à présenter. C’est la notice descriptive du constructeur qui renferme le cachet du concessionnaire, le nom de l’acquéreur. Il faudra aussi montrer l’original du Quitis fiscal, que vous pouvez prendre au trésor public de votre ville. Il faut également la déclaration de douane, une photocopie du contrôle technique que vous avez effectué en France. Il ne doit pas être plus de 6 mois pour les voitures qui ont été achetées au-delà de 4 ans. Enfin, il faut une justification de domicile et d’identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *