Céder sa voiture chez un épaviste

Que ce soit un véhicule particulier (VP), une camionnette (CTTE) ou une 3 roue (L5e), vous devez obligatoirement mettre votre voiture à la casse, quand celle-ci n’est plus utilisable.

Ce qu’il faut connaître sur les services d’un épaviste

Si votre voiture est bonne pour la casse, deux options sont possibles. Ainsi, si votre automobile est encore en état de marche, la destruction effectuée par un centre VHU agréé est gratuite. Dans le cas contraire, si votre véhicule n’est pas en mesure de rouler jusqu’au centre agréé, sa prise en charge par le démolisseur vous sera facturée au moins 50 €. Si votre véhicule est déclaré « économiquement irréparable », il faut prendre contact avec votre assureur, qui vous indemnisera de la valeur du véhicule. Dans la pratique, l’épaviste est tenu de vous délivrer un récépissé de prise en charge. Ainsi, un second exemplaire sera envoyé à la préfecture dédiée. Celui-ci a pour conséquence d’annuler l’immatriculation du véhicule et vous retirera de la liste des propriétaires.Quand toutes les démarches sont effectuées auprès du centre, il ne vous est plus possible de circuler avec votre véhicule.

Les différents scénarios possibles pour votre véhicule

Plusieurs sont les situations possibles d’une automobile bonne pour la casse, à confier à l’épaviste :

– vous avez perdu votre carte grise. Pour ce faire, vous devez effectuer une déclaration de perte auprès d’un commissariat de police ou d’une gendarmerie, pour pouvoir fournir l’original,

– vous n’avez pas changé la carte grise. Ainsi, vous devez fournirau démolisseur le certificat de cession avec l’ancien propriétaire, avec la copie de votre pièce d’identité,

– si votre véhicule est immobilisé, votre carte grise fera l’objet d’une mesure de rétention administrative. Ainsi, vous devez fournir l’original de la fiche,

– si votre véhicule a subi un accident, les forces de l’ordre ont conservé votre carte grise. Aussi, vous devez nous fournir l’original du document aveclequel votre véhicule a fait l’objet,

– si votre véhicule a plus de 30 ans et que vous n’avez pas de certificat, il vous faut fournir un justificatif de propriété,

– différentes étapes sont à respecter lorsque l’on se sépare d’un VHU ou VFV (Véhicule Hors d’Usage ou Véhicule en Fin de Vie).

Quand votre véhicule est détruit, le broyeur agréé édite un certificat de destruction finale qui peut vous être envoyé sur demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *