Les garanties à bénéficier lors d’un achat de voiture

L’achat d’une voiture constitue un projet important aussi bien pour un particulier que pour une entreprise. Avant de vous lancer dans cet investissement, il faut comprendre les diverses garanties dont vous pourrez bénéficier afin d’éviter de mauvaises surprises. L’étendue de ces garanties varie selon qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion, d’un vendeur professionnel ou non.

Les garanties prévues par la loi

Dans le cadre de la vente automobile, les constructeurs et les concessionnaires sont tenus de respecter la conformité de la description du produit à son utilisation. Dans ce dessein, le texte de la loi impose la « garantie légale de conformité ». Ce type de garantie permet de protéger l’acheteur d’une voiture neuve ou d’occasion contre les défauts existant déjà au moment de la livraison. Si le preneur, particulier ou mandataire auto, constate qu’une pièce a un caractère défectueux ou non conforme à ce qui est prévu, il a le plein droit de réclamer la réparation, le remplacement ou encore le remboursement du prix.

Cette garantie est valable pour un délai de 2 ans à compter de la livraison de la voiture. Par ailleurs, il y a la « garantie légale des vices cachés » qui accorde une protection maximale à l’acquéreur contre un vendeur de mauvaise foi. Ce dernier escroque, par exemple, son client en cédant une voiture non conforme aux caractéristiques présentées. C’est surtout dans le marché d’occasion que ce dol survient. Dans ce cas, la partie lésée dispose de deux ans pour revendiquer des dommages et intérêts et de la réparation du préjudice.

Les garanties contractuelles

La plupart des constructeurs proposent à leurs clients des garanties contractuelles qui sont propres à chaque marque. Ils ne sont pas tenus de les accorder et sont libres de déterminer la durée et l’étendue de ces garanties à leur convenance. Cependant, lorsque les fabricants d’automobiles promettent d’offrir ces assurances, ils doivent procéder à l’engagement par écrit. Cet acte met alors en jeu leur responsabilité. En achetant ainsi une voiture neuve chez un concessionnaire ou mandataire, vous bénéficiez de la garantie constructeur. Cette dernière couvre principalement les pannes mécaniques, électriques et électroniques après l’acquisition du véhicule. Les conditions relatives à celle-ci sont prescrites dans le contrat de vente. La garantie constructeur est souvent de 2 ans pour les véhicules européens. Pour les autres, cette durée peut atteindre jusqu’à 7 ans. C’est le cas chez KIA. À titre d’information, les pièces d’usures telles que les pneumatiques et les amortisseurs ne sont pas incluses dans cette garantie.

Le prolongement de garantie

Il convient de noter que l’extension de la garantie constructeur est possible grâce à certains contrats proposés par les grandes enseignes. Cette option est souvent payante et contient une clause de kilométrage. Si l’entretien de la voiture suit les recommandations prescrites par le constructeur, il est possible que ce prolongement garde encore sa validité même si le propriétaire change. Ce type de garantie peut être obtenu aussi bien chez un concessionnaire de marque que chez un mandataire auto. En outre, certains constructeurs accordent à ses clients des prestations d’assurance semblables à celles des compagnies d’assurance ordinaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *