Demander un crédit auto quand on est au chômage : est-ce possible ?

Selon la loi, il n’y a aucune raison pour que vous ne puissiez pas faire une demande de crédit auto, même en étant sans emploi. Tout le monde a le droit à une aide financière pour la réalisation d’un projet d’acquisition d’une nouvelle voiture, même s’il n’a pas de source de revenu stable. Cependant, l’aventure ne sera pas de tout repos pour le chômeur, ce dernier devra faire face à de nombreuses difficultés pour voir sa demande aboutir.

La nécessité d’un crédit auto quand on est au chômage

Si pour les personnes profitant d’une situation financière stable, le crédit auto est surtout un caprice, l’enjeu est bien différent pour celles qui sont au chômage. Cela permet entre autres de faciliter la recherche d’emploi. Il n’y a rien de tel pour rendre la tâche encore plus difficile que de devoir se plier aux horaires des transports en commun. En outre, disposer d’un quatre-roues est devenu presque une condition sine qua non pour l’obtention d’un poste actuellement. D’où la nécessité d’un crédit auto pour financer l’achat d’un tel bien. Visitez Credifina pour plus de détails.

Les banques se montrent hésitantes face aux profils à risque

Il faut dire que ne toucher que le minimum syndical n’est pas fait pour flatter votre dossier. Les banques ne voient pas en vous une belle opportunité d’investissement quand c’est normalement le cas pour les demandes de prêts acceptés. Et pour vous refuser la demande, plusieurs excuses peuvent être évoquées : insolvabilité, taux d’endettement trop important, etc. Et plus vous en demandez, moins vous aurez de chances d’obtenir le crédit auto. Le mieux est de faire une simulation dans le but de trouver les bons délais d’échelonnement et les tarifs idéals de mensualité en fonction des droits que vous percevez.

Les microcrédits : une solution fiable et rapide pour un crédit chômeur

Pour les chômeurs, le meilleur moyen de toucher rapidement une aide financière serait d’opter pour les microcrédits. Ces derniers sont accordés par des entreprises indépendantes des banques classiques et sont moins exigeants quant à la qualité du dossier à fournir elles considèrent d’ailleurs le prêt crédit comme un coup de pouce pour le rétablissement d’une bonne situation professionnelle.

Mais attention, ce n’est pas pour autant qu’aucune vérification de solvabilité ne sera pas demandée. D’ailleurs, chaque emprunteur doit pouvoir fournir les dernières fiches de paie et exposer son projet dans les grandes lignes avant de prétendre utiliser les fonds.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *