Tout ce qui concerne le taxi et ces domaines

Il n’y a rien de mieux que d’être en sécurité dans une voiture où vous n’avez pas besoin de fixer la route en conduisant mais vous arrivez sans doute à votre destination. Il y a des taxis partout dans la ville et tout le monde peut en profiter. Mais quelles sont les règles quand on prend un taxi ? Et quels sont les suppléments qui demandent à être payer lorsqu’on prend un taxi ? Aussi, quels sont les conditions à remplir avant d’exercer cette fonction ? Quels sont les différences entre VTC et taxi ? Et les avantages du taxi, qu’en est-il de ceux-là ? Vous pouvez lire cet article pour plus de détails sur ces points importants.

Quelles sont les règles pour prendre un taxi ?

D’abord, conduire un taxi est un métier encadré par la loi. taxi 91 peut vous guider dans ce qu’il faut savoir sur le taxi. Un chauffeur de taxi n’a pas le droit de refuser une course. Mais il peut le faire si le client se situe à moins de 50 m d’une station de taxis, si un taxi libre l’attend, s’il est ivre et risque de salir ou dégrader le véhicule, s’il est accompagné d’un animal (sauf si c’est un chien pour aveugle) ou encore si les bagages sont trop grands ou trop lourds. Si le taxi doit conduire ses clients à l’adresse indiquée par le chemin le plus direct, il est quand même possible d’indiquer au chauffeur un autre itinéraire. Le chauffeur doit obéir à ce moment-là. Les passagers sont obligés de porter une ceinture de sécurité. L’utilisation d’un siège auto ou d’un rehausseur pour enfants n’est pas obligatoire dans un taxi.

Quels sont les suppléments à payer lorsqu’on prend un taxi ?

Dès que vous montez, le chauffeur actionne son taximètre et le compteur affiche le forfait de prise en charge. Le taximètre tient compte de deux éléments pour le calcul du prix total de la course : la distance parcourue et l’heure d’attente ou de marche lente en cas d’embouteillage. Taxi 91 prend aussi à la charge de quelques éléments précis à payer. Le montant est fixé par un arrêté préfectoral. Un supplément peut être demandé pour le transport d’un quatrième adulte, d’un animal ou d’un bagage encombrant. Si la course débute dans une gare, un port ou un aéroport. Pour le retour à vide du taxi. Et s’il y a une circulation sur route enneigée ou verglacée avec utilisation d’équipements spéciaux ou de pneus hiver. C’est le devoir du chauffeur de taxi d’appuyer sur le bouton du taximètre correspondant à la bonne tarification pour qu’il n’y ait aucune faute.

Quels sont les conditions à remplir avant d’exercer le métier de taxi ?

La première étape pour exercer la profession de taxi est d’obtenir une autorisation de stationnement ou une licence en taxi. Cela doit être rattaché à la ville où le taxi veut travailler. Pour le Taxi 91, nous disposons de matériel  spécifique avant de donner un feu vert à tous nos chauffeurs de taxi. Il y a le taximètre ou le compteur qui indique le prix de la course. Il y a également une imprimante reliée au taximètre qui permet d’éditer la note au cas où le client la demande. Le terminal de paiement par carte bancaire. Le dispositif lumineux extérieur indiquant la mention «taxi» ou un lanterne. Concernant la tarification, tout est déjà prescrit par des réglementations spécifiques en France. Il y a un plafond maximum fixé chaque année dont tous les taxis sont soumis. La note est obligatoire pour une course d’un montant supérieur à 25 €.

Quels sont les différences entre VTC et taxi ?

On peut dire que la VTC ou voiture de tourisme avec chauffeur est un grand concurrent pour le taxi depuis son apparition dans les rues de la France. Mais il y en a quand même des différences et c’est ce que Taxi 91 va vous les faire savoir. La principale différence entre un taxi et un VTC est la qualité de service apportée dans la prestation. Mais il ne faut pas oublier, qu’il y a aussi, une grande différence au niveau du prix. Le taxi il est règlementé alors que pour le VTC il est libre mais doit être annoncé au moment de la réservation. Voici maintenant quelques différences dont on peut voir sur ces deux systèmes. Pour la discrétion, VTC gagne. Le frais de prise en charge, le Taxi gagne. Pour la fixation de prix, le WiFi, le service personnalisé et l’accueil de professionnel, VTC gagne. Et pour la réservation à l’avance, les deux sont tous gagnants.

Quels sont les avantages d’un taxi ?

Des avantages ? Oui, les taxis en ont beaucoup même. C’est vrai que depuis l’arrivée de la VTC, les taxis sont un peu oubliés. Mais quoi qu’il en soit, ils sont toujours très demandés et les gens sont déjà habitués. Donc le principal avantage d’un taxi que Taxi 91 a constaté c’est qu’on a toujours des clients. Et oui, il y en a toujours ceux qui nous contactent. Parce qu’un taxi est arrivé en premier. Le prix peut être aussi un grand avantage. Même si la VTC est là pour offrir un service de luxe, et à vous conduire à votre destination, à grand prix, le taxi est là pour vous emmener où vous voulez avec un petit prix. Il faut préciser également que les chauffeurs de taxi ont un statut plus clair par rapport aux chauffeurs VTC. La profession de taxi est règlementée. Les chauffeurs de taxi ont passés des examens avant de pouvoir conduire l’auto.

 

Nous espérons vous avoir donné toutes les réponses sur toutes les questions dont vous pouvez poser concernant le fonctionnement d’un taxi. N’oubliez pas que prendre un taxi c’est comme prendre n’importe quel moyen de transport, donc il faut suivre des règles. Il ne faut pas oublier qu’il y a de plus à payer s’il y a d’autres suppléments. Il ne faut pas non plus oublier les conditions nécessaires avant d’exercer ce métier. Et il y a aussi des différences qu’il faut savoir entre une VTC et taxi. Mais vous avez également pu voir les quelques avantages concernant les taxis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *