Comment protéger un vélo contre le vol ?

Le vol de vélo est un fléau bien connu des cyclistes. On compte chaque année, en France, plus de 400 000 vélos perdus et la raison de cela est simple car les vélos sont plus faciles à revendre et aussi car ils sont souvent mal-protégés contre le vol. Voici les conseils d’un pro pour lutter efficacement contre le vol de vélo !

Utiliser des antivols efficaces

Pour commencer, la toute première règle est d’utiliser des antivols efficaces. De nos jours, il est possible de choisir entre un antivol en U, un antivol pliant et une chaîne, mais il faut toujours privilégier un modèle résistant. Puis, il ne faut pas hésiter à ajouter d’autres dispositifs tels qu’un antivol de roue ou de selle et un antivol de cadre.

Il convient de noter qu’opter pour un écrou antivol pour vélo c’est opter pour le meilleur moyen de ne pas retrouver un jour un vélo sans roues ou sans selle ou encore de ne pas retrouver de vélo du tout.

C’est un équipement de sécurité adaptable à tous cycles, aussi bien à un VTC qu’à un VAE, à un VTT, à un vélo pliable et à un vélo hollandais. Il est léger et robuste et il est également très facile d’utilisation. Normalement, il ne peut être dévissé qu’à partir d’une clé adaptée, ce qui pourrait donc retarder ou empêcher le vol.

Toujours cadenasser le vélo

La seconde astuce est de toujours cadenasser le vélo. C’est un réflexe qu’il faut avoir même pendant les arrêts de courtes durée et les arrêts en intérieur ou dans un stationnement privé. D’après les statistiques, un vol de vélo sur deux a lieu dans les halls et les parties communes d’immeuble.

Ce qui signifie qu’il faut toujours rester vigilant où que l’on gare le vélo. Si possible, il est même recommandé de laisser le vélo dans un endroit fréquenté et bien éclairé la nuit, près d’un commissariat ou sur le trajet habituel de patrouilles de police.

Souscrire une assurance vélo

Pour finir, il faut enfin songer à souscrire une assurance vélo pour être serein en toutes circonstances. Celle-ci couvre justement pour le vol, quel que soit le lieu et l’heure et elle permet le remplacement des pièces ou du vélo volé.

Et si le vélo est retrouvé par la police, elle couvre la remise en état de ce dernier ainsi que des pièces. Enfin, en cas de casse, notamment en cas d’accident ou de dégradation volontaire, l’assurance couvre également le remplacement du matériel et sa remise en état.